Le quilling est une activité de loisir qui consiste tout simplement à enrouler du papier ou du tissu sur lui-même. Il peut se pratiquer sur plusieurs sortes de supports et le terme utilisé en français est : les paperolles. Dans notre article, nous vous expliquerons comment en faire et surtout les techniques de base pour les réussir et avoir de jolis cadres à afficher !

Qui peut faire du quilling ?

Le quilling est une activité réservée aux personnes qui aiment s’amuser ! Il suffit d’avoir de l’imagination et un peu de motricité au niveau des mains pour en faire. De ce fait, petits et grands peuvent y être initiés, mais il est bien évidemment plus prudent de surveiller un enfant lorsqu’il en fait.

Quel est le matériel utilisé pour le quilling ?

Apprendre le quillingLe quiling est un véritable art qui vous permettra d’avoir de magnifiques œuvres à montrer et à exposer. Pour en faire, vous avez tout d’abord besoin d’un stylo à quilling, une sorte de pince qui vous servira à enrouler le papier et à lui donner la forme que vous souhaitez. Il vous faudra aussi des épingles à quilling, afin d’assembler les pièces entre-elles. Vous ne devez pas les confondre avec le stylo à quilling, l’un est fait pour modeler une seule forme et l’autre sert à en assembler plusieurs.

Pour l’assemblage, il ne faudra pas non plus oublier de la colle blanche non-toxique avec embout fin. Enfin, vous aurez besoin d’un support pour faire votre paperolle, il vous faudra donc une planche à quilling dont vous choisirez la forme, entre ronde, carrée, triangulaire ou rectangulaire. Si vous avez peur de mettre de la colle partout, il suffit de mettre du plastique pour protéger votre table et un tablier pour éviter que votre enfant ne se salisse.

Ces accessoires sont vendus à l’unité ou en kits dans des magasins physiques et des sites de vente en ligne de matériel et accessoires de loisirs, tels que Creavea.

Comment faire du quilling ?

Pour faire du quilling, vous prendrez des bandes de papier que vous découperez selon la largeur de l’effet que vous souhaitez avoir. Il n’y a pas de papier spécial, du simple papier coloré comme en propose la célèbre marque Canson suffit.

L’enroulement du papier est une phase assez compliquée au début, mais que vous finirez par maîtriser assez rapidement. Il vous suffira de tenir une des extrémités du papier avec le stylo à quilling et faire une rotation, de sorte que le papier vienne former des couches. Vous les espacerez selon la fréquence des rotations avec votre index. Une fois la forme obtenue, vous devrez la figer avec une aiguille.

Certaines œuvres nécessitent un collage. Par exemple, si vous souhaitez faire une fleur sur votre planche, il vous faudra faire un quilling de feuilles, de tige et de pétales. Vous utiliserez les épingles pour les attacher et de la colle blanche pour les fixer sur la planche.

Enfin, il reste une étape facultative : mettre votre œuvre dans un cadre.

Quelles sont les formes les plus connues ?

Comme pour du pliage d’origami, il existe plusieurs formes assez simples qui vous permettront de faire vos débuts dans le quilling :

  • Le cercle ;
  • le cercle ouvert ;
  • l’œil ;
  • la virgule ;
  • la goutte d’eau ;
  • le demi-cercle ;
  • la patte de canard.

Vous n’oublierez pas de jouer sur les couleurs pour voir un quilling représentatif et réaliste, qui rendra votre œuvre encore plus belle.