Durant l’été, de plus en plus de parents cherchent des activités ludiques et amusantes pour leurs enfants. Parmi les activités les plus répandues ces dernières années, on en trouve une venue tout droit du Japon, à savoir le pliage d’origami. Mais que faut-il savoir sur l’origami ? Est-il réservé aux enfants ? Quels sont ses bienfaits ?

Nous allons répondre à toutes ces questions dans notre article qui s’intéresse à cet art si particulier.

Zoom sur l’origami

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, les origines de l’art de l’origami viennent du Japon. Cette technique existe depuis des siècles et commence à se propager un peu partout dans le monde.

Le pliage d’origami est tout simplement l’art de plier du papier, et d’en faire de belles décorations. L’origami repose sur certaines notions de base qu’il faut suivre à la lettre. En effet, pour pouvoir réaliser au mieux vos formes, vous devez suivre scrupuleusement des schémas bien définis. Ces derniers reposent principalement sur les types de plis. Il est à noter qu’il existe deux grands types de plis, à savoir : les plis montagnes et les plis vallées.

Les principaux types d’origami

Il existe plusieurs types d’origamis. Le premier, et le plus connu, reste l’origami traditionnel, qui consiste à réaliser des modèles à partir d’une seule et unique feuille. L’origami modulaire consiste, quant à lui, à rassembler plusieurs modules, pour en former une seule pièce complexe.

D’autres types de pliage existent, comme l’origami en mouvement ou le Kasane.

L’origami : trait sur les idées reçues

« L’origami est fait pour les enfants », c’est une idée reçue sur laquelle il faut tirer un trait définitif. Cet art n’est pas réservé aux enfants, même les adultes peuvent se mettre à cet exercice ludique, amusant et aux nombreux bienfaits. L’origami, c’est ennuyeux ! Voilà une autre idée reçue qu’il faut absolument bannir. Bien que cette activité demande beaucoup de concentration et de patience, c’est avant tout une activité qui éveille votre créativité et votre côté artistique.

Autre point qu’il faut soulever à propos du pliage de papier, c’est que vous n’êtes pas obligé d’être habile de vos mains dès le début. Justement, le but de cette activité est de vous aider à développer cette capacité petit à petit.

Le papier : l’élément de base de l’origami

Vous l’aurez compris, pas d’origami sans papier. Il est important de bien choisir ce dernier, pour réussir ses réalisations d’origami. L’épaisseur et la résistance restent les deux critères de choix. Privilégiez donc des papiers fins et résistants.

Pliage papier et origamiPlusieurs types de papiers peuvent être utilisés dans le pliage d’origami. Parmi eux, on cite :

  • Le papier Washi ;
  • le papier Craft ;
  • le papier Lokta.

Le premier type, à savoir le Washi, est celui qu’on utilise traditionnellement en origami. D’ailleurs, il est fabriqué de façon traditionnelle au Japon. Il est particulièrement résistant et très souple, ce qui facilite la confection de nombreux motifs, avec un grammage de 60 g. Le point noir du Washi reste son prix, qui est relativement plus élevé comparé aux autres types.

Le papier Craft est une bonne alternative au Washi. Ce papier est fin, mais tout aussi résistant que son confrère, de plus, il coûte beaucoup moins cher. C’est un choix incontournable pour les débutants qui font leurs premiers pas dans l’origami. Enfin, le Lokta, qui nous vient du Népal, est un papier fin, soyeux et résistant, parfait pour l’origami.

Les bienfaits de l’origami

L’origami nous réserve de très belles surprises. Il semblerait, en effet, que cette activité ait des bienfaits sur notre santé. Selon plusieurs spécialistes, le pliage origami aide à combattre le stress, l’anxiété et les énergies négatives qui nous entourent.

En pratiquant cette activité, vous vous retrouvez dans une petite bulle où vous oubliez votre environnement extérieur, vous êtes tellement concentré que rien ne vous perturbe. On peut aussi noter que l’origami aide beaucoup les personnes qui ont un manque de concentration. En outre, vous pouvez devenir de plus en plus habile de vos mains.

Pour les enfants, cette activité aide à connaître les formes et les couleurs, en plus de les aider à développer leur concentration.